Présidentielle : la Cour constitutionnelle rejette la plainte de Terezie Holovská

La Cour constitutionnelle a rejeté ce mercredi la plainte de Terezie Holovská qui contestait la validité de cinq des neuf candidatures à l'élection présidentielle. D'après la femme d'affaires, des parlementaires ont soutenu plusieurs candidats à la fois en violation de la loi électorale et leurs signatures ne devraient donc pas être comptabilisées. Terezie Holovská avait déjà soumis sans succès sa plainte à la Cour administrative suprême. La Cour constitutionnelle, invitée à son tour à se pencher sur le litige, n'a cependant pas révélé les raisons qui ont motivé son verdict. D'après la porte-parole du tribunal Miroslava Sedláčková, elles seront annoncées prochainement. Terezie Holovská avait également tenté de candidater à l'élection présidentielle mais n'était pas parvenue à obtenir le soutien nécessaire.

Il y aura donc bien neuf candidats au scrutin présidentiel dont le premier tour est organisé les 12 et 13 janvier prochains. Le second tour est prévu pour les 26 et 27 janvier.