Prague appelle à un sommet extraordinaire des pays du V4 sur la crise migratoire

La République tchèque a appelé à la tenue d’un sommet extraordinaire des pays du groupe de Visegrad (Rép. tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie), en lien avec la crise migratoire, a annoncé le premier ministre Bohuslav Sobotka sur son compte Twitter ce mardi. Au programme de ce sommet prévu pour le 15 février, les efforts menés pour renforcer la protection des frontières de la zone Schengen. Selon Bohuslav Sobotka, si les accords sur la protection des frontières turques et grecques ne sont pas mis en œuvre d’ici à la tenue d’une réunion du Conseil de l’Europe mi-février, les Etats-membres du groupe de Visegrad ont préparé une solution alternative selon laquelle les limites de Schengen pourraient être déplacées aux frontières sud de la Bulgarie et de la Macédoine.