Pas d'accord entre le gouvernement et les syndicats sur une hausse des salaires

Le gouvernement et les syndicats se retrouvaient ce lundi pour discuter de la hausse des salaires dans le secteur public. Tout comme la dernière réunion remontant à la mi-juin, les négociations de ce lundi se sont également soldées par un échec. Selon Josef Středula, le président de la Confédération syndicale de Bohême-Moravie, le cœur des discussions de ce lundi était entre autres la date à partir de laquelle seraient augmentés les salaires ou encore la potentielle suppression des grilles de salaires pour les personnes aux revenus les plus faibles.

Les syndicats demandent une augmentation de 15% des salaires des enseignants et de 10% pour tous les autres employés du secteur public, et ce à partir du mois d'octobre de cette année. Le Premier ministre Andrej Babiš a déjà promis une hausse des salaires de 15% pour les enseignants, à partir de l'an prochain, et de 6% pour les pompiers, policiers ou fonctionnaires.