Musique : la première tchèque du Chant Funèbre d’Igor Stravinski

L’Orchestre symphonique de la ville de Prague (FOK) présentera, ces mercredi et jeudi à la Maison municipale à Prague, la première tchèque du Chant Funèbre d’Igor Stravinski. L’œuvre composée à la mémoire du professeur du célèbre compositeur, chef d’orchestre et pianiste russe, Nikolaï Rimski-Korsakov et considérée comme perdue pendant près de cent ans, a été découverte en 2015 au Conservatoire de Saint-Pétersbourg.

Le célèbre orchestre pragois proposera, sous la baguette de Petr Altrichter, également une partie de l’opéra La Légende de la ville invisible de Kitège et de la demoiselle Fevronia de Nikolaï Rimski-Korsakov ou encore le Concerto pour piano n°2 de Johannes Brahms, interprété par le pianiste américain Garrick Ohlsson.