Mouvement des taxis : le ministre des Transports promet un changement dans la loi

Le ministre des Transports Dan Ťok a fait savoir qu'il allait proposer un amendement à la loi, réagissant ainsi aux multiples mouvements de protestation des chauffeurs de taxi praguois contre Uber, la société de service de voitures de transport avec chauffeur (VTC). Une déclaration faite ce mercredi matin, avant un conseil des ministres où le Premier ministre Andrej Babiš avait invité des représentants des chauffeurs de taxi en colère.

Selon la proposition d'amendement du ministre des Transports, le transport de passagers ne serait désormais plus une activité auto-entrepreunariale libre, mais contractuelle. Un changement qui signifierait qu'Uber et les autres types de services similaires, que les taxis considèrent comme de la concurrence déloyale, ne pourraient fonctionner que si leurs chauffeurs possédaient une licence officielle.