Moscou indigné par le vandalisme contre une statue du maréchal soviétique Ivan Koniev

Moscou proteste contre un acte de vandalisme sur une statue du maréchal soviétique Ivan Koniev, érigée dans le VIe arrondissement de Prague. Jeudi, un inconnu a tagué sur la statue les dates de 1956, 1961, 1968 et 2017. Le ministère russe des Affaires étrangères et l’ambassade russe à Prague se disent indignés par cet incident qu’ils désignent comme « une insulte à la mémoire des victimes de lutte contre le fascisme ».

L’incident s’était produit suite à la parution d’un article publié sur le site internet de la télévision de l’armée russe, évoquant les bienfaits de l’invasion soviétique de 1968. Le texte avait été critiqué par les dirigeants politiques tchèques, ainsi que par le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev.

Le maréchal Koniev est considéré comme une personnalité controversée en République tchèque. Héros de la Seconde Guerre mondiale, le millitaire soviétique fut impliqué dans l’écrasement de la révolution hongroise de 1956 et dans la construction du Mur de Berlin en 1961.