Miloš Zeman : l’ONU devrait mettre en œuvre tous les moyens contre le terrorisme

Après les allocutions de ses homologues américain et slovaque, respectivement Donald Trump et Andrej Kiska, le président tchèque Miloš Zeman a prononcé, mardi, son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Un discours consacré essentiellement à la lutte contre le terrorisme. Le chef de l’Etat tchèque a plaidé pour une action plus forte des Nations Unies qui devraient être capables, si nécessaire, de déclencher des opérations militaires anti-terroristes.

Dans son allocution devant les dirigeants du monde, M. Zeman a également fait le lien entre le terrorisme et la migration. Il a pointé du doigt la migration massive des pays africains et asiatiques vers l’Europe qui, selon lui, affaiblit le potentiel de ces régions.

En marge de l’Assemblée générale de l’ONU, le chef de l’Etat Miloš Zeman a rencontré, mardi, avec son homologue sud-coréen Moon Jae-in. Leurs entretiens ont porté essentiellement sur « les problèmes que représente le régime en Corée du Nord », a informé le porte-parole du président tchèque. Les deux dirigeants politiques ont également abordé des questions économiques : la Corée du Sud demeure un des principaux investisseurs en République tchèque. Elle est particulièrement intéressée par l’achèvement des centrales nucléaires tchèques.