Miloš Forman, « un homme avec un regard original sur la vie », pour le ministre de Culture

L’annonce de la mort de Miloš Forman, un des plus grands cinéastes tchèques du XXe siècle, a bien entendu provoqué de nombreuses réactions et une importante vague d’émotion en République tchèque. « C’était un homme avec un regard personnel et original sur la vie humaine, dont il savait capter les péripéties, l’absurdité, les couleurs et la beauté », a déclaré le ministre de la Culture Ilja Šmíd.

Le Premier ministre Andrej Babiš, lui, s’est dit « très touché » par le départ de celui qu’il considère comme « la figure la plus marquante du cinéma tchèque ». Plus généralement, nombreux sont ceux à faire la distinction entre la première partie de sa carrière en Tchécoslovaquie dans les années 1960 et la seconde aux Etats-Unis après son émigration en 1968. « Dans tous les cas, s’il a réussi en tant que cinéaste tchécoslovaque et européen en Tchécoslovaquie, puis comme cinéaste américain en Amérique, c’est pour une seule et même raison : le talent », peut-on lire ainsi sur le site d’information aktualne.cz.