Manifestation des taxis pragois contre Uber

Les taxis pragois ont manifesté ce jeudi contre Uber, la société de service de voitures de transport avec chauffeur (VTC). Ce n’est pas la première fois que les chauffeurs de taxis tchèques protestaient contre les services de réservation de taxis via une application mobile, s’estimant victimes de concurrence déloyale. Selon les organisateurs, quelque 2 000 chauffeurs de taxis (1 400 selon la police) ont lancé leur opération escargot à 13h30, aucun membre du gouvernement n'étant venu à leur rencontre pour négocier.

La journée de protestation des taxis, ne règle rien, estime pour sa part le ministre des Transports Dan Ťok qui rappelle que le ministère négocie régulièrement avec les chauffeurs de taxi à propos de changements dans la législation. Cette opération escargot était pourtant organisée par les chauffeurs de taxi contre les pouvoirs publics auxquels ils reprochent leur inaction.