L’UE devrait débloquer 1 million d’euros pour lutter contre la discrimination alimentaire

L’euro-commissaire tchèque en charge des consommateurs, Věra Jourová, a annoncé, ce jeudi, à Jihlava, que l’Union européenne entendait débloquer cette année encore un million d’euros afin de financer le contrôle de la qualité des aliments dans différents pays de l’UE.

Plus précisément, cette somme sera destinée à subventionner les tests dans les Etats membres qui pointent le problème des produits alimentaires de moindre qualité mais vendus sous une même marque à travers l’UE. Parmi ces pays figurent notamment la République tchèque, la Slovaquie, la Hongrie ou encore la Croatie.

Sensible à la ce problème, la commissaire Věra Jourová a précisé que l’UE était aussi prête à financer la mise en place d’outils et de méthodes dont pourraient se servir les Etats membres concernés. Au total près 2 millions d’euros devraient être prochainement investis dans la lutte contre les pratiques commerciales déloyales qui ont pour conséquence la double qualité des produits.