Libre circulation des travailleurs : la Tchéquie devant la Cour de justice de l’UE

La Commission européenne a décidé de porter plainte contre la République tchèque et le Luxembourg auprès de la Cour de justice de l’UE. D’après Bruxelles, ces deux pays n’ont pas rempli leurs obligations en ce qui concerne la transposition dans leur législation nationale de la directive européenne facilitant la libre circulation des travailleurs qui avait été adoptée en 2014. La règlementation devait en effet entrer en vigueur au plus tard en mai 2016. La Commission propose que la République tchèque paie 33 510 euros par jour, jusqu’à ce qu’elle adopte la directive dans son droit.

Selon la directive, les Etats membres doivent désigner un organisme chargé de promouvoir l’égalité de traitement et de fournir aide aux travailleurs mobiles de l’UE. Chaque pays doit aussi garantir l’accès à une protection juridique efficace en cas de violation de leurs droits.