Les transformations de l’Europe centrale - l’œuvre de 50 ans du photographe hongrois Péter Korniss exposée à Prague

« Le passé perdu de l’Europe centrale et sa transformation ces cinquante dernières années » est le thème d’une nouvelle exposition qui se tient à l’hôtel de la Vieille ville à Prague. Le célèbre photographe hongrois Péter Korniss, qui a voyagé notamment dans les régions les plus reculées de Hongrie, Roumanie, Slovaquie et Serbie, propose à cette occasion une grande rétrospective de son travail. Durant plusieurs décennies, Péter Korniss a suivi avec son appareil photo les grandes transformations des sociétés d’Europe centrale.

Intitulée « Désir d’éternité », l’exposition qui retrace l’œuvre monumentale de Péter Korniss depuis le début des années 1960 avait déjà été présentée à Budapest à la Galerie nationale hongroise l’année dernière. Organisée en différentes sections, elle convie le public à un voyage dans le temps, de la campagne à la ville et de la tradition à la modernité en Europe centrale. Ouverte jeudi dernier, l’exposition refermera ses portes le 26 juin.