Les taxis pragois poursuivent leur mobilisation contre Uber

Les taxis pragois ont poursuivi ce vendredi leur mobilisation de protestation contre Uber, la société de service de voitures de transport avec chauffeur (VTC), qui représente selon eux une concurrence déloyale. Environ un millier de véhicules étaient recensés dans la manifestation à Stahov vers 13h00, un chiffre en baisse par rapport à jeudi. Selon Karolína Venclová, la vice-présidente de l’Association des concessionnaires des services de taxi, ils étaient à peu près 1600 la veille. Celle-ci songe à appeler le Premier ministre en démission Andrej Babiš pour l'inviter à entamer des discussions sur les problèmes que rencontrent les chauffeurs de taxi.

La polémique liée à Uber, une société connue pour pratiquer l'optimisation fiscale, n'est pas nouvelle. Les taxis pragois ont notamment tenté à plusieurs reprises de porter plainte contre l'entreprise, sans succès jusqu'à présent.