Les syndicats demandent une importante hausse de salaires dans le privé

Pour l’année 2018, les organisations syndicales demandent des augmentations de salaires de 8 à 10% dans les entreprises en République tchèque. C’est ce qu’a déclaré Josef Středula, président de la Confédération tchéco-morave des syndicats, avant la réunion de quelque 1 500 syndicalistes qui a commencé ce jeudi à Prague.

L’objectif de cette réunion est de préparer les négociations collectives au sein des entreprises du privé et faire en sorte de profiter du contexte économique favorable pour obtenir ces importantes hausses de salaires. Les organisations patronales s’y opposent en déclarant que les salaires dans le secteur privé augmentent progressivement.