Les sociaux-démocrates voteront pour la révocation de Tomio Okamura du poste de vice-président de la Chambre des députés

Les sociaux-démocrates ont fait savoir qu'ils soutiendraient également la proposition faite par le Parti chrétien-démocrate de révoquer le leader d'extrême-droite Tomio Okamura de son poste de vice-président de la Chambre des députés. Le chef de leur groupe parlementaire, Jan Chvojka, a annoncé qu'ils voteraient dans ce sens en raison des déclarations de Tomio Okamura sur le camp de concentration rom de Lety pendant la Seconde Guerre mondiale. Les députés pirates, mais aussi le parti TOP 09 et celui des Maires et Indépendants avaient déjà annoncé auparavant leur soutien. Le parti civique-démocrate, pour sa part, doit débattre du sujet.

Le vice-président des chrétiens-démocrates Marian Jurečka s'est félicité de ce soutien, mais a déclaré qu'il craignait que certains députés du mouvement ANO refusent de se joindre à ce vote contre le leader du SPD. Dans un entretien pour la chaîne DVTV, Tomio Okamura avait affirmé que le camp de concentration de Lety n'était pas clôturé et que les détenus étaient libres de leurs mouvements, avant de partiellement revenir sur ses dires.