Les services de renseignements (ÚZSI) vont enquêter sur de possibles fuites concernant Andrej Babiš

L’Office en charge des relations internationales et de l’information (ÚZSI), un des services de renseignements tchèques, va enquêter pour déterminer si l'un de ses agents ne se cacherait pas derrière le compte twitter Julius Šuman, qui a révélé un certain nombre de documents compromettants pour Andrej Babiš. Le député Pavel Blažek (ODS), le président de la commission parlementaire en charge du contrôle de ce bureau, a confirmé l'information pour le site iROZHLAS.cz.

Le compte Julius Šuman a notamment dévoilé des documents en lien avec l'affaire du nid de cigognes, pour laquelle le Premier ministre fait l'objet de poursuites judiciaires. Il a également diffusé des enregistrements audio dans lesquels on entendrait Andrej Babiš insulter certains membres de la social-démocratie ou bien discuter avec un journaliste du quotidien Mladá fronta Dnes, dont il est le propriétaire, de l'opportunité de diffuser des informations embarrassantes contre des adversaires politiques.

Le président du mouvement ANO estime que ces documents ont fait l'objet d'une manipulation et il a porté plainte contre le compte twitter responsable de leur diffusion.