Les salaires des policiers et des pompiers devraient bien augmenter de 10% dès novembre

Les salaires des fonctionnaires placés sous l'autorité du ministère de l'Intérieur, les policiers et les pompiers, devraient bien augmenter au mois de novembre de 10%. C'est ce qu'a indiqué le Premier ministre Bohuslav Sobotka ce jeudi, après une nouvelle rencontre de bilan avec l'un de ses ministres, en l’occurrence Milan Chovanec. Les deux sociaux-démocrates rejettent les arguments de certains de leurs partenaires au sein de la coalition gouvernementale, qui estiment que ces rémunérations ne devraient pas être réévaluées, au prétexte qu'elles l'ont déjà été suffisamment ces dernières années. La hausse de 10% des salaires des policiers et des pompiers, ainsi que des autres employés du secteur public, est demandée par les syndicats, qui se sont mis mercredi en état d'alerte à la grève pour que leurs revendications soient entendues.

Bohuslav Sobotka a mis en avant le fait que son gouvernement avait significativement augmenté le budget destiné au ministère de l'Intérieur, là où le précédent cabinet de Petr Nečas l'avait diminué. "Nous avons réussi à garder la situation sécurité sous contrôle", a également affirmé le Premier ministre, évoquant le terrorisme et l'afflux de réfugiés en Europe. Milan Chovanec a été le principal artisan de la politique tchèque de refus de leur accueil.