Les Pirates pour la révocation de Tomio Okamura du poste de vice-président de la Chambre des députés

Les députés pirates voteront pour la révocation de Tomio Okamura, le leader du parti d'extrême-droite SPD, du poste de vice-présidence de la Chambre basse du Parlement. Les membres composant le groupe parlementaire des Pirates se sont mis d'accord sur ce point ce lundi. Ils soutiendront ainsi la proposition faite par les chrétiens-démocrates pour dénoncer les propos tenus par M. Okamura à propos de l'ancien camp de concentration pour Roms de Lety, en Bohême du Sud, durant la Seconde Guerre mondiale. Le politicien avait affirmé dans un entretien que le camp n'était pas clôturé et que les détenus étaient libres de leurs mouvements, avant de partiellement revenir sur ses dires.

Outre les députés chrétiens-démocrates, les parlementaires des partis TOP 09 et STAN ainsi que certains élus sociaux-démocrates et de l'ODS, devraient soutenir la proposition.