Les Pirates inquiets de la constitution d'un bloc entre ANO, le SPD et les communistes

Le parti des Pirates va se prononcer une nouvelle fois sur le soutien qu'il envisage d'accorder à Radek Vondráček (ANO) pour prendre la tête de la Chambre des députés. C'est ce que le président de la formation, Ivan Bartoš, a annoncé ce jeudi après une nouvelle rencontre de négociations avec des représentants du mouvement ANO d'Andrej Babiš, qui souhaite la constitution d'un gouvernement minoritaire. Les Pirates s'étaient d'abord prononcés en faveur d'un soutien à Radek Vondráček, en raison de son expérience à la chambre basse du Parlement, face à son adversaire Petr Fiala, le président du parti ODS. "Depuis lors la situation a bien changé, a expliqué Ivan Bartoš. "S'il se forme un bloc dans lequel ANO aurait le soutien clair du SPD et des communistes, nous avions indiqué dans notre stratégie préélectorale qu'ils ne pourraient être nos partenaires", a-t-il poursuivi.

Les Pirates, désormais troisième formation à la Chambre des députés, ont confirmé qu'ils souhaiteraient prendre la tête du comité parlementaire en charge de l'administration, de l'environnement ou bien des questions de sécurité. Selon eux cependant, le mouvement ANO aurait promis ce dernier au mouvement de Tomio Okamura, le parti d'extrême-droite SPD.