Les municipalités tchèques inquiètes de la fin des subventions européennes pour les infrastructures de transports

Après 2020, l'Union européenne cessera de soutenir financièrement les projets d'infrastructures de transports dans les villes et villages tchèques. C'est l'alarme lancée ce mardi par Pavel Drahovzal, le directeur exécutif de l'Union des villes et communes. Selon lui, les municipalités ne pourront plus obtenir de subventions européennes pour ce type d'infrastructures que de façon très limitée. Cela s'explique par le fait que les programmes de dotations devrait combiner davantage de domaines. "La Commission européenne veut plutôt se concentrer sur des secteurs 'mous', comme la compétitivité, l'éducation, la recherche ou les migrations", explique Pavel Drahovzal.

Pour anticiper ce changement, son organisation doit préparer un document synthétisant les besoins des municipalités tchèques. Il sera présenté le 5 décembre prochain.