Les dépouilles mortelles des premiers membres de la dynastie des Přemyslides ont été enterrées ce vendredi au Château de Prague

Les dépouilles mortelles d’un homme et d’une femme vivant au Xe siècle ont été enterrées solennellement ce vendredi, dans les vestiges de l’Eglise de la Vierge Marie, située sur l’actuel emplacement des troisième et quatrième cours du Château de Prague. Les ossements y avaient été exhumés dans les années 1950, afin de pouvoir subir différentes analyses anthropologiques et archéologiques. Selon les scientifiques, les dépouilles pourraient être celles des premiers membres de la dynastie tchèque des Přemyslides, et plus précisément du duc Spytihněv et de sa femme. « Seuls les membres de la dynastie des Přemyslides et du clergé ont été enterrés dans cette église », a indiqué l’historienne Milena Bravemanová, en ajoutant que les bijoux trouvés dans le tombeau ont permis une identification assez précise. Spytihněv (894 – 915) fut le fils de Bořivoj, le premier Přemyslide attesté historiquement, et de la Sainte Ludmila de Bohême. Il fit construire à Prague un palais ducal qui est ensuite devenu le Château de Prague et fit de la ville la capitale du pays.