Les cinq Tchèques retenus au Liban de retour en République tchèque

Les cinq ressortissants tchèques retenus au Liban pendant environ six mois sont de retour en République tchèque, ce jeudi. Un avion spécialement affrété pour leur rapatriement avait décollé de Beyrouth un peu après midi, heure locale et a atteri à l'aéroport militaire de Kbely, à Prague. Les cinq Tchèques qui avaient disparu dans la vallée de la Bekaa, non loin de la frontière syrienne, en juillet 2015, ont été libérés lundi. Les nombreuses spéculations des médias sur leurs conditions de libération, qui évoquaient la conclusion d'un accord d'échange entre les Tchèques et le Libanais Ali Taan Fayad, ont été confirmées par le ministre de la Défense Martin Stropnický (ANO) alors que jusqu'à présent la diplomatie tchèque niait toute tractation de ce genre. A l'heure arrivée, les cinq Tchèques doivent être pris en charge par une équipe médicale ainsi que par la police pour un débriefing sur leur détention au Liban.