Les cinéastes soutiennent l’indépendance de la Télévision tchèque

Environ 370 invités à la cérémonie de remise des prix du cinéma les Lions tchèques ont signé une pétition en faveur de l’indépendance de la la Télévision publique tchèque (ČT), lancée samedi par le réalisateur oscarisé Jan Svěrák. Il a réagi au discours d’investiture du président Miloš Zeman prononcé jeudi dernier et dans lequel le chef de l’Etat a critiqué avec véhémence certains journalistes, dont ceux de la Télévision tchèque. Plusieurs autres cinéastes récompensés, dont la documentariste Olga Sommerová, ont défendu l’indépendance des médias publics et la liberté d’expression. « Mettre en cause le rôle de la Télévision tchèque, c’est mettre en cause les principes de la démocratie », a déclaré, après la cérémonie, le réalisateur Bohdan Sláma, auteur du meilleur film tchèque de l’année écoulée.

Le meurtre du journaliste d’investigation slovaque Ján Kuciak et de sa compagne a également été évoqué lors de la cérémonie.

Dimanche, le Premier ministre démissionnaire Andrej Babiš (ANO) a assuré que la Télévision tchèque « n’était pas en danger » et que lui-même n’allait pas s’attaquer aux médias publics.

Vendredi prochain, un rassemblement pour la liberté des médias devrait toutefois avoir lieu sur la place Venceslas, au centre de Prague.