Les chrétiens-démocrates envisagent un rapprochement avec le parti des maires (STAN)

Les dirigeants du parti chrétien-démocrate (KDU-ČSL), la plus petite formation de la coalition gouvernementale, ont reçu les mains libres pour entamer des discussions avec le parti des maires et indépendants sur un éventuel rapprochement. Le feu vert leur a été accordé à la faveur d'un congrès national du parti ce vendredi. Pour les représentants chrétiens-démocrates, les conditions de cette coopération doivent être précisées d'ici deux mois. Le parti STAN, qui compte quatre sénateurs et un eurodéputé, est un mouvement de droite, libéral et conservateur. Il par le passé allié avec le parti TOP 09. Les chrétiens-démocrates ont quant à eux quatorze députés et autant de sénateurs. Ils participent au gouvernement en compagnie des sociaux-démocrates et du mouvement ANO.