Le taux de suicide est plus élevé en Tchéquie qu'ailleurs

Le taux de suicide est plus élevé en République tchèque que dans les autres pays de l'UE mais également que la moyenne au niveau mondial. Environ quatre Tchèques mettent fin à leur vie chaque jour pour un total annuel de près de 1 500 décès. Tels sont les résultats d'une étude conduite sous l'égide de scientifiques de l'Institut national de santé mentale, basé à Klecany, au nord de Prague.

D'après ce travail, le suicide est la seconde cause de mortalité chez les jeunes gens âgés de 15 à 29 ans en Tchéquie. Jan Červenka, le porte-parole de l'institut, explique également que les maladies mentales accroissent le risque de commettre un suicide. L'Institut national de santé mentale regrette que Prague ne dispose pas de stratégie nationale pour faire face à ce phénomène.