Le président tchèque critique un projet éducatif sur les migrants du Haut-commissariat de l'ONU

Le président tchèque a sévèrement critiqué un projet éducatif du Haut-commissariat des Nations Unies destiné aux élèves qui sont censés se mettre dans la peau de réfugiés, dans le cadre d'une bande-dessinée et d'un film. Selon Miloš Zeman, qui s'exprimait dimanche au cours d'un débat sur la chaîne de télévision privée Prima, ce projet est "idiot et dangereux". Il s'est félicité de la décision de la ministre de l'Education Kateřina Valachová qui a choisi de ne pas le diffuser dans les écoles tchèques. Selon le chef de l'Etat tchèque, la bande-dessinée en question serait tout aussi naïve que la propagande communiste. Le projet "Hello Czech Republic" est basé sur un projet suédois similaire et a été introduit dans le pays par l'association META qui s'attache à l'éducation des ressortissants étrangers.