Le Premier ministre propose un statut d’observateur pour les pays hors zone euro

Les pays membres de l’UE qui n’utilisent pas l’euro comme monnaie nationale pourraient participer aux réunions des ministres des Finances de la zone euro en tant qu’observateurs. Le chef du gouvernement tchèque Bohuslav Sobotka l’a déclaré ce lundi, dans son discours devant les ambassadeurs tchèques, réunis de lundi à mercredi au ministère des Affaires étrangères à Prague.

Selon Bohuslav Sobotka, le statut d’observateur des pays qui n’utilisent pas la monnaie unique pourrait encourager la confiance mutuelle entre les deux groupes de pays et empêcher de creuser un fossé entre la zone euro et le reste de l’UE.