Le PEN Club tchèque condamne les attaques du président Zeman contre les journalistes

Dans sa déclaration publiée lundi, le Centre tchèque du PEN Club international critique le président Miloš Zeman pour son discours d’investiture, dans lequel le chef de l’Etat a accusé certains médias tchèques, notamment la maison d’édition Economia et la télévision publique, de manipulation de l’opinion publique.

Pour le PEN Club tchèque, il s’agit « d’une attaque contre la liberté d’expression » et « d’une incitation à la haine contre les journalistes », tout cela dans le contexte inquiétant de l’assassinat du journaliste d’investigation Ján Kuciak et de sa compagne en Slovaquie voisine. Dans leur déclaration, les écrivains, traducteurs, éditeurs et critiques tchèques incitent le président Zeman à s’excuser auprès des médias qu’il a critiqués jeudi dernier, à l’occasion de son investiture pour un second mandat.