Le Parti communiste doit signer mardi l'accord de tolérance au gouvernement

Le Parti communiste de Bohême-Moravie s’est engagé à soutenir le nouveau gouvernement de coalition composé des partis ANO et social-démocrate, lors du vote de confiance au Parlement prévu ce mercredi.

Les dirigeants du Parti communiste et du mouvement ANO, Vojtěch Filip et Andrej Babiš doivent signer mardi l’accord entérinant ce principe de tolérance. Les communistes ont fait valoir sept conditions avant d’accorder leur soutien, parmi lesquelles l’augmentation du salaire minimum et l’imposition des restitutions des biens aux Eglises.