Le parti ANO et les sociaux-démocrates ont rendez-vous lundi pour évoquer une éventuelle reprise des négociations

Le parti ANO et les sociaux-démocrates ont rendez-vous lundi soir pour évoquer une éventuelle reprise des négociations gouvermentales. Une information du Premier ministre démissionnaire Andrej Babiš (ANO). Après la décision, jeudi soir, de la direction d’ANO de tenter un retour à la table des négociations avec le parti social-démocrate, le chef du gouvernement tchèque espère qu’un accord puisse être retrouvé au plus vite et qu’un gouvernement de coalition pourrait obtenir la confiance des députés d’ici les grandes vacances.

Andrej Babiš a admis que ces derniers jours, la variante où un gouvernement serait toléré par le parti d’extrême-droite SPD avait également été envisagée. « Nous avons procédé à un vote et après plusieurs débats, nous avons décidé de revenir à la table des négociations avec le parti social-démocrate, » a-t-il fait savoir. Andrej Babiš a déclaré qu’il rencontrerait ce week-end le président Zeman pour lui expliquer les derniers développements.