Le mouvement ANO et la social-démocratie signent un accord de coalition

Les dirigeants du mouvement ANO et du parti social-démocrate ont signé ce mardi après-midi un accord de coalition, la veille du vote de confiance prévu à la Chambre des députés. Après la signature, le Premier ministre Andrej Babiš a indiqué aux journalistes qu'il espérait que son gouvernement fonctionnerait comme équipe, "pour que cela marche bien mieux que dans la précédente coalition", a-t-il ajouté. ANO était alors le partenaire minoritaire de la social-démocratie. Quant au chef du groupe parlementaire social-démocrate Jan Chvojka, il a estimé que la formation de ce gouvernement marquait la fin d'une période d'instabilité pour la République tchèque.

Les représentants du parti communiste ont également signé ce mardi un accord "de tolérance", où ils s'engagent à soutenir la coalition gouvernementale, qui, sans eux, ne disposent pas de la majorité à la Chambre basse du Parlement.