Le ministre des Affaires étrangères a rendu hommage à Jan Masaryk

Le ministre des Affaires étrangères Martin Stropnický (ANO) a rendu un hommage à Jan Masaryk, vendredi, à l'occasion du 70e anniversaire de sa mort survenue le 10 mars 1948. Le chef de la diplomatie tchèque a déposé une gerbe de fleurs au palais Černín, siège du ministère, là où le fils du premier président tchécoslovaque Tomáš Garrigue Masaryk perdit la vie.

Diplomate au Royaume-Uni dans les années 1930, marqué par le désastre des accords de Munich, Jan Masaryk devint ministre des Affaires étrangères en 1940 dans le gouvernement tchécoslovaque en exil à Londres. Quelques semaines après la prise de pouvoir communiste connu sous le nom de coup de Prague, il fut retrouvé mort au pied de la fenêtre donnant sur son bureau au ministère des Affaires étrangères.

Les circonstances de sa mort, présentée comme un suicide, n'ont jamais été clairement établies. Certains prétendent que Jan Masaryk aurait été assassiné ou au moins poussé au suicide par des représentants du pouvoir communiste. Ses funérailles donnèrent lieu au rassemblement d'une foule très importante.

Les portes du palais Černín sont ouvertes ces vendredi et samedi pour les personnes qui souhaitent rendre hommage à Jan Masaryk à l'emplacement de son buste.