Le hacker russe Yevgeni Nikulin peut être extradé vers les Etats-Unis

Arrêté en octobre 2016 par la police tchèque dans un hôtel pragois et placé en détention provisoire, le hacker russe Yevgeny Nikulin peut être extradé vers les Etats-Unis, a décidé, ce vendredi, la Cour supérieure de Prague. Auparavant, la justice tchèque avait également autorisé son extradition vers la Russie, Y. Nikulin étant réclamé par les deux pays.

La justice américaine l’accuse d’avoir piraté les ordinateurs des entreprises LinkedIn, Dropbox et Formspring. Refusant d’être à l’origine des cyberattaques, Yevgeny Nikulin souhaite retourner en Russie. La décision relative à son extradition relève désormais de la compétence du ministre tchèque de la Justice.