Le groupe V4 prépare une rencontre avec E. Macron autour de la directive sur les travailleurs détachés

Les employés des entreprises françaises et autrichiennes en République tchèque ne perçoivent que 30 ou 40% des revenus que touchent les salariés de ces entreprises en France et en Autriche, a déclaré Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka en marge de sa rencontre, ce mercredi à Salzbourg, avec le président français Emmanuel Macron et le chancelier autrichien Christian Kern. Les inégalités salariales et le rapprochement du niveau de vie au sein de l’UE sont un des thèmes majeurs de leurs échanges auxquels participe également le Premier ministre slovaque Robert Fico.

Un autre sujet important abordé lors de cette réunion est celui de la directive européenne sur les travailleurs détachés qu’Emmanuel Macron souhaite modifier, du fait qu’elle permet une concurrence déloyale entre les Etats membres de l’UE. Comme annoncé, à Salzbourg, par Bohuslav Sobotka, le projet de révision de cette directive controversée et notamment les conditions de travail des conducteurs détachés seront également discutés lors d’une prochaine rencontre d’Emmanuel Macron avec les dirigeants des quatre pays du groupe de Visegrad (République tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie).