Le gouvernement veut accélérer le développement de l'administration électronique

Le passage à l'administration électronique des différentes composantes de l'Etat tchèque devrait être la priorité du futur cabinet gouvernemental. C'est ce qu'a indiqué ce lundi le Premier ministre démissionnaire Andrej Babiš dans le cadre de la conférence Internet dans les administrations, organisée à Hradec Králové.

"Ce n'est pas la tâche d'un seul gouvernement", a estimé le chef du mouvement ANO, qui a rappelé que dans la précédente coalition gouvernementale, plusieurs chantiers ont déjà été mis en route. "Nous avons lancé le projet 'La Tchéquie numérique', que je vois comme quelque chose qui doit améliorer la vie des citoyens, a expliqué M. Babiš.

Le gouvernement en démission veut former des groupes de travail afin de concevoir le document qui définira les règles de l'e-gouvernement en République tchèque.