Le gouvernement tchèque approuve l’adhésion du pays au Pacte budgétaire européen

Le gouvernement tchèque démissionnaire a approuvé ce mercredi l’adhésion du pays au Pacte budgétaire européen, ouvrant la voie à sa ratification par le Parlement tchèque et à sa signature par le chef de l’Etat. En décembre dernier, à Bruxelles, le Premier ministre Andrej Babiš avait assuré ses partenaires européens que la ratification longtemps refusée côté tchèque était prête à être achevée.

Officiellement appelé Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, le pacte budgétaire est un mécanisme qui devrait assurer l’équilibre des comptes publics et permettre de réduire les dettes des pays les plus touchés par la crise au sein de la zone euro. Entré en vigueur le 1er janvier 2013, il a été adopté par 25 des 28 pays de l’UE. En République tchèque, il n’a pas encore été ratifié par le Parlement.