Le gouvernement prépare une loi sur le secteur de l'économie collaborative

Le gouvernement tchèque a décidé en conseil des ministres ce lundi de préparer un texte de loi sur l'économie dite collaborative, représentée par des sociétés comme Airbnb ou bien Uber. La décision fait suite à un rapport selon lequel les activités de ces sociétés utilisant Internet pour mettre en relation les prestataires d'un service et leurs potentiels clients ont un impact important sur l'économie traditionnelle. D'après le Premier ministre Bohuslav Sobotka, la nouvelle législation devrait être préparée pour être soumise à l'étude des députés après les législatives d'octobre prochain. Le chef du gouvernement estime que les sociétés de l'économie collaborative devraient avoir un régime d'imposition permettant une saine concurrence avec les entreprises de l'économie classique. Airbnb permet par exemple la location de logements et est décrié par les professionnels de l'hôtellerie selon lesquels la firme n'a pas à se soucier de la réglementation qui s'impose à eux. De la même façon, les syndicats de taxi se plaignent de la concurrence déloyale représentée d'après eux par Uber.