Le gouvernement en démission promet d'augmenter les salaires du personnel infirmier

Le Premier ministre du gouvernement en démission Andrej Babiš et le ministre de la Santé Adam Vojtěch (tous les deux ANO) promettent que la grille tarifaire des personnels infirmiers sera réévaluée à hauteur de 10 % dès l'année prochaine. Les deux hommes rencontraient ce vendredi les syndicats du secteur et ils ont également défendu le bilan en la matière du précédent gouvernement, dont le mouvement ANO était l'un des trois partis membres. "Lors de la précédente coalition gouvernementale, nous avons augmenté au total de 30 % les salaires. Cela représentant 65 milliards de couronnes supplémentaires", a développé le chef du gouvernement démissionnaire.

Selon les syndicats, les infirmiers et infirmières touchent en moyenne un salaire compris entre 24 500 et 29 570 couronnes (entre 956 et 1 156 euros). C'est un niveau un peu inférieur au salaire moyen en République tchèque, qui a franchi en mars pour la première fois le seuil des 30 000 couronnes.