Le Fonds public pour la cinématographie accorde une aide à un film sur Jan Palach

Le Fonds public pour la cinématographie (SFK) a décidé ce lundi d'accorder un soutien financier de l'ordre de 66 millions de couronnes, plus de 2,6 millions d'euros, pour huit nouveaux films tchèques. Le film Kryštof obtient le soutien le plus important, près d'un quart de cette somme. Ce long-métrage réalisé par Zdeněk Jiráský s'intéresse au destin d'un jeune homme après février 1948 et la prise de pouvoir des communistes en Tchécoslovaquie. Un autre film historique bénéficie d'une aide : il s'intitule Jan Palach et s'intéresse logiquement aux derniers mois de la vie de l'étudiant pragois, qui s'immola par le feu en janvier 1969 pour protester contre l'invasion soviétique.

Parmi les autres œuvres que le Fonds pour la cinématographie a décidé de soutenir, on trouve notamment Národní třída (Avenue nationale), l'adaptation d'un roman de Jaroslav Rudiš, ou encore Prezident Blaník, le long métrage tiré d'une série humoristique très populaire sur internet. Au total, 25 films sollicitaient une aide financière.