Le député ancien policier communiste élu à la tête du comité chargé du contrôle des forces de police

Le député communiste Zdeněk Ondráček dirigera finalement bien le comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police. Il a été élu par la Chambre des députés ce vendredi lors d’un vote à bulletin secret. Zdeněk Ondráček a été élu aux dépens de la candidate présentée par le parti conservateur ODS. Différents partis, et notamment les chrétiens-démocrates, ont réagi à cette élection en la qualifiant de « scandaleuse ». Selon eux, il s’agit là de la preuve de la collaboration entre le mouvement ANO du Premier ministre Andrej Babiš et le parti communiste, les deux formations négociant pour la formation d’une nouvelle coalition gouvernementale.

L’éventualité de l’élection de Zdeněk Ondráček avait suscité de vives réactions en fin d’année dernière en raison du passé du candidat, le député communiste ayant participé activement en qualité de policier à la répression brutale de certaines manifestations contre le régime en janvier 1989.