Le dalaï-lama a remercié les Tchèques pour leur soutien au peuple tibétain

Lors de la conférence publique ce mercredi au palais Lucerna, le dalaï-lama a remercié les Tchèques pour leur soutien au Tibet. Il a indiqué que ce soutien était important non seulement pour les six millions de Tibétains, mais aussi pour l’idéal de la non-violence et a souligné que seule une solution non-violente de la situation au Tibet, asservi par la Chine, était possible. Le leader spirituel tibétain s’est également souvenu de l’ancien président et son ami personnel, Václav Havel. « Chaque fois quand j’arrive ici, il me manque. Je sens qu’il n’est plus là », a indiqué le dalaï-lama qui achève mercredi son séjour de trois jours à Prague dans le cadre de la conférence Forum 2000. S’il y avait un vif intérêt de la part du public tchèque pour rencontrer le dalaï-lama, aucune rencontre officielle avec des principaux représentants du pays n’a eu lieu.