L'armée tchèque veut acquérir des drones de combat

L'armée tchèque envisage d'acquérir des drones dotés de capacités de combat après 2020. Elle se dit prête à débourser jusqu'à un milliard de couronnes, environ 40 millions d'euros, pour s'équiper dans ce secteur. Les Tchèques utilisent déjà des appareils sans pilote, employés pour des missions de reconnaissance. Dans ce domaine, l'armée entend cependant également acquérir en 2019 des appareils ScanEagle, du constructeur américain Boeing, pour une somme de 200 millions de couronnes. Autant d'annonces qui ont été faites ce mardi en conférence de presse par Josef Bečvář, le chef de l'Etat-major de l'armée tchèque.

Le général a également indiqué son souhait de voir le nombre de soldats tchèques engagés en Afghanistan augmenter l'année prochaine. Si la Chambre des députés donne son accord, il pourrait y avoir sur place jusqu'à 650 militaires tchèques, contre 400 actuellement.