L’archevêque de Prague porte plainte contre une pièce qu’il juge blasphématoire

L’archevêque de Prague Dominik Duka a décidé de porter plainte contre le Centre de théâtre expérimental qui a mis en scène, au théâtre Husa na provázku à Brno, la pièce « Notre violence, votre violence », du dramaturge croate Oliver Frljić. En mai dernier, une représentation avait été interrompue pendant une heure par une trentaine de militants chrétiens jugeant la pièce blasphématoire. La programmation de la pièce dans le cadre de Divadelní svět, un des plus importants festivals tchèques de théâtre qui se déroulait jusqu’au 30 mai dans la deuxième ville du pays, a provoqué de multiples critiques, notamment de la part de l’Eglise catholique et de certains politiques.

Pour Dominik Duka, comme pour les opposants à la pièce, c’est une scène où le personnage de Jésus, nu et couronné d’épines, viole une femme musulmane, qui pose problème.