L'ambassadeur français à Prague critique les conditions d'un appel d'offre du ministère des Transports

Dans une lettre adressée au ministre des Transports Dan Ťok (ANO), l'ambassadeur français en poste à Prague, Roland Galharague, se plaint des conditions dans lesquelles des entreprises peuvent prendre part à un appel d'offres pour le système électronique des péages sur les autoroutes. D'après le diplomate, l'appel d'offres discrimine clairement les sociétés françaises qui n'ont pas la possibilité de mettre en avant des précédents contrats passés au Canada et aux Etats-Unis. Il critique aussi la condition qui prévoit de faire état d'une expérience sur un réseau autoroutier de plus de mille kilomètres.

De surcroît, l'ambassadeur estime que l'appel d'offres est taillé sur mesure pour la multinationale autrichienne Kapsch. Dans une lettre d'avertissement, la Commission européenne reprochait la même chose à la Tchéquie en début d'année. Tomáš Neřold, le porte-parole du ministère des Transport, a fait savoir qu'une réponse officielle était en préparation mais qu'il considérait ces critiques comme infondées.