L’accélération de l’inflation s’est confirmée en juin

Le rythme de l'inflation sur un an a de nouveau accéléré en juin en République tchèque, pour le troisième mois consécutif, pour s'établir à 2,6 % contre 2,2, % en mai, selon des données publiées ce mercredi par l'Office tchèque des statistiques (ČSÚ). Les prix notamment des carburants (+10,5 %), de l’électricité (+5,1 %), des denrées alimentaires (+18,1 % et +10,9 % par exemple pour les œufs et le beurre) ou encore des loyers (+3,1 %) ont augmenté.

Pour rappel, la croissance moyenne des prix des biens de consommation en République tchèque s'était déjà élevée à 2,5 % en 2017, soit l’augmentation la plus élevée de ces cinq dernières années. L’inflation la plus marquante avait été observée sur les denrées alimentaires, les boissons, alcoolisées comme non alcoolisées, les loyers, les carburants ou encore la restauration.