La traductrice et linguiste française Erika Abrams distinguée du Prix Karel Čapek

Traductrice et femme de lettres française, spécialiste de la littérature tchèque, Erika Abrams est la lauréate 2018 du Prix Karel Čapek. L'annonce a été faite ce vendredi par Dana Mojžíšová, du PEN Club tchèque. Née en 1952, Erika Abrams a traduit les œuvres de très nombreux auteurs tchèques, des écrivains, des poètes, des dramaturges ainsi que des philosophes. C'est grâce à elle que le public francophone a pu découvrir certains textes de Václav Havel, de Jan Patočka, de Vladimír Holan ou encore de Ladislav Klíma, parmi beaucoup d'autres.

Le jury a mis en avant la "fidélité remarquable et inhabituelle" avec laquelle Erika Abrams a travaillé sur des textes souvent difficiles. Des traductions dont le style et la beauté ont été appréciés et dont "seule est capable une personne qui elle-même écrit".

Le Prix Karel Čapek distingue depuis 1994 des personnalités dont l'oeuvre littérature a contribué de manière significative à la promotion ou à la défense des valeurs démocratiques et humanistes.