La Tchéquie prête à discuter d'une hausse de sa contribution au budget de l'UE

La République tchèque est disposée à entamer des négociations sur une possible hausse de sa contribution financière au budget de l'Union européenne. Il s'agit de faire en sorte de compenser le départ du Royaume-Uni. La position de Prague a été indiquée lundi par le ministère des Finances qui répondait ainsi à une demande de l'agence de presse ČTK.

Vendredi, des dirigeants hongrois ont indiqué que huit pays d'Europe centrale et orientale étaient prêts à revoir à la hausse leur contribution au budget de l'UE. Le ministère tchèque des Finances précise cependant qu'il ne s'agit pas là d'un soutien automatique à toute augmentation.

La partie tchèque estime également que les discussions ne doivent pas porter sur le budget de l'UE à partir de l'année 2020, déjà négocié, mais pour la période postérieure.