La Tchéquie hausse le ton après le nouveau tir de missile nord-coréen

Comme l'ensemble de la communauté internationale, la République tchèque a fait part de son inquiétude, mercredi, suite au nouveau tir nord-coréen d'un missile balistique dont Pyongyang affirme qu'il est capable d'atteindre le sol américain. Sur son site internet, le ministère tchèque des Affaires étrangères indique que Prague est prêt à appuyer de nouvelles mesures pour faire pression sur la Corée du Nord. Pour le ministre, le social-démocrate Lubomír Zaorálek, le programme nucléaire et balistique nord-coréen constitue une violation claire des résolutions de l'ONU et devrait être abandonné intégralement et immédiatement.