La Slovaquie soutient la création du statut d’observateur au sein de la zone euro

Le Premier ministre slovaque Robert Fico a soutenu le projet de création d’un statut d’observateur au sein de la zone euro, proposé la semaine dernière par son homologue tchèque Bohuslav Sobotka (ČSSD). Un tel statut pourrait être donné aux Etats où on ne paie pas en euro pour les rencontres entre les pays de l’eurozone, avec le but de renforcer la cohésion et la confiance entre les pays de la zone euro et les autres, selon le Premier ministre tchèque.

Au cours de la rencontre des gouvernements tchèque et slovaque, qui s'est déroulée ce lundi à Lednice, dans le sud de la Moravie, Robert Fico a annoncé que la Slovaquie souhaitait faire partie des pays qui constituent le « noyau de la zone euro », en précisant que tous les pays membres devraient participer à la prise de décisions au sein de l’UE.

A l’occasion de cette 5e réunion des ministres tchèques et slovaques depuis la partition de la Tchécoslovaquie, Robert Fico et Bohuslav Sobotka ont notamment évoqué les liens très forts qui unissent les deux pays, alors que Prague et Bratislava fêteront en 2018 le 100e anniversaire de la fondation de l’Etat tchécoslovaque.