La République tchèque en tête du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques

La République tchèque assurera, à partir du 12 mai prochain, la présidence du Conseil exécutif de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) pour un an.

Le Conseil sera dirigé par Jana Reinišová, représentant permanent de la République tchèque auprès de l’OIAC. Regroupant 192 pays, cette institution internationale veille à ce que la Convention internationale sur les armes chimiques soit bien appliquée par les États membres l'ayant signée. L’OIAC, dont le Conseil exécutif se compose de 41 membres élus pour deux ans, s’occupe également de la coopération pacifique et de la recherche dans le domaine de l’industrie chimique.

L’OIAC est au cœur de la périlleuse mission de démantèlement de l'arsenal chimique syrien. L’organisation examine également l'utilisation d'un produit toxique en Grande-Bretagne, pour éliminer l'ex-espion russe Sergueï Skripal.